Douleurs cervicales



Les douleurs cervicales sont fréquentes. Cela est dû au fait que cette partie de la colonne vertébrale est mobile et très sollicitée au quotidien. Ces douleurs peuvent être localisées ou contraire très étendues (pouvant aller jusqu’aux doigts). Elles peuvent être mécaniques c’est à dire déclenchées lors du mouvement ou inflammatoires. Leur survenue  peut être évidente : un traumatisme, par exemple, ou plus subtile : une mauvaise position de sommeil ou une malposition prolongée au travail.

Pour ce type de douleurs, la manipulation cervicale est très efficace et entraîne le plus souvent un soulagement immédiat et durable.

Dans d’autres cas, la douleur est cervicale mais elle se projette à d’autres zones : la tête, les bras, le haut du dos. C’est pourquoi il est essentiel de localiser l’origine exacte de la douleur afin de pouvoir la traiter à sa source. Par exemple une douleur au niveau du coude peut tout à fait provenir d’un pincement nerveux au niveau du cou ; une manipulation du coude n’aura alors aucun effet.

Les différents types de cervicalgie

On retrouve plusieurs causes fréquentes entraînant des douleurs au niveau du cou, qui peuvent rapidement être soulagées par les manipulations ou mobilisations :

>   l’arthrose : c’est une maladie dégénérative articulaire qui se caractérise par une érosion du cartilage et la production de tissu osseux supplémentaire : les becs de perroquet.

>   La névralgie cervico-brachiale (NCB) : ce sont des douleurs qui naissent au niveau du cou, qui se projettent le long du bras et peuvent descendre jusqu’aux doigts.  Cela correspond au « pincement » d’un nerf au niveau du cou. Cela est dû à une hernie discale le plus souvent.

>   La myélopathie cervicarthrosique : comme son nom l’indique, il s’agit d’une souffrance de la moelle épinière. Cela est dû à une diminution du diamètre du canal rachidien à cause de l’arthrose.

>   Le torticolis : est une très forte contracture musculaire qui empêche tout mouvement de la tête.

>   Le coup du lapin : entraîne un étirement des ligaments du cou ; on parle alors d’entorse cervicale ; 95% des victimes d’un accident de la route souffrent des conséquences d’un coup du lapin.

>   Le syndrome de la traversée cervico-thoraco-brachiale (également appelé TOS) : correspond à une compression des vaisseaux et des nerfs destinés aux bras. Cela entraîne une sensation de lourdeur et de fatigue dans le bras.

Commentaires

  1. Les douleurs de cervicales sont avec les problèmes de dos l’un des maux les plus courrants de cette décennie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Suivez-Nous

Qui sommes-nous?

Marie-Astrid Albert, Chiropracteur, j'exerce en Cabinet 3 Bis, avenue Jean-Baptiste Clément 92100 BOULOGNE BILLANCOURT ou directement chez vous, à domicile si vous avez des difficultés pour vous déplacer.

Important : Je peux tout à fait intervenir chez vous en toute Urgence.

Marie-Astrid Albert - Tous droits réservés