La névralgie cervico-brachiale



Qu’est-ce que la névralgie cervico-brachiale

La névralgie cervico-brachiale est une irritation d’un nerf au niveau du cou qui irradie le long du bras, pouvant aller jusqu’aux doigts. La douleur suit donc un trajet bien spécifique correspondant au nerf touché.
Cette pathologie entraine une douleur très importante la nuit. La douleur évolue par crises, avec parfois un fond douloureux persistant entre deux crises.

nevralgie cervico brachiale

Les causes de la névralgie cervico-brachiale

La cause la plus fréquente est la hernie discale. Celle-ci est due au processus dégénératif de la colonne vertébrale : le disque intervertébral situé entre deux vertèbres va commencer par se fissurer. Puis un fragment de celui-ci va sortir et venir comprimer un nerf au niveau du cou : c’est la hernie molle.
Plus tard, le disque endommagé va se déshydrater et former des excroissances osseuses (c’est le début de l’arthrose). Celles-ci peuvent également comprimer un nerf : c’est la hernie dure.

Les symptômes de la névralgie cervico-brachiale

- une douleur qui part du cou et descend dans le bras

- une diminution de la mobilité du cou

- souvent une douleur la nuit qui empêche de dormir

- la nuit, position assise parfois mieux tolérée que la position allongée

- des sensations de picotements, fourmillement dans les doigts

- douleur souvent augmentée par la toux

Le traitement de la névralgie cervico-brachiale

Le traitement va dépendre de la phase dans laquelle vous vous trouvez.
La prise en charge des névralgies cervico-brachiales est fréquente en chiropractie et, dans la majorité des cas, elle est possible ; chaque patient est différent, l’amélioration n’est donc pas garantie à chaque fois.
Il s’agit d’un traitement « conservateur », destiné à éviter, dans la mesure du possible, une opération. Il faut savoir que la hernie discale a tendance à se résorber naturellement mais lentement, et que le traitement chiropratique favorise ou accélère cette résorption. En effet, il est important de ne pas laisser les douleurs s’installer car elles risquent de passer au stade chronique, beaucoup plus difficile à traiter.

En phase aigue :

- l’immobilisation du cou à l’aide d’un collier pendant quelques jours peut être bénéfique

- la physiothérapie : chaud, froid, massage, laser

- des tractions manuelles exercées par votre chiropraticien afin d’ouvrir l’espace entre deux vertèbres dans lequel passe le nerf irrité ; ces tractions permettent une dépressurisation discale

- des anti-inflammatoires stéroïdiens prescrit par le médecin traitant, qui permettent de décongestionner l’œdème qui comprime le nerf rapidement et donc, de diminuer les douleurs du patient

- de l’aspirine, des analgésiques ou des myorelaxants peuvent également être prescrits par le médecin traitant

En phase subaiguë :

- les manipulations doivent impérativement être effectuées en rotation controlatérale à la lésion

- les manipulations ne seront utilisées que si elles sont indolores et que la mobilisation améliore les symptômes.

- les manipulations sont contre-indiquées en cas de hernie cervicale importante

- Les manipulations sont contre-indiquées si l’on retrouve des signes de myélopathie (souffrance de la moelle épinière lorsque celle-ci est comprimée dans le canal rachidien : sténose canalaire sévère)

Les risques de complications

Il est important de noter qu’une douleur cervicale peut parfois se compliquer d’une névralgie cervico-brachiale. L’apparition de ces complications est exceptionnelle et il appartient au chiroprateur d’apprécier la conduite à tenir dans chaque cas.
Il est possible qu’une aggravation des symptômes soit due à une augmentation de l’œdème inflammatoire qui comprime déjà la racine. Une manipulation mal effectuée (manipulation en rotation homolatérale à la lésion) risquera quant à elle d’aggraver les symptômes, c’est pourquoi l’IRM est indispensable au préalable.

Les précautions à prendre

- le traitement doit être le plus sécuritaire possible ; ainsi, pour tout patient atteint d’une cervicalgie aigue, il faut rechercher une éventuelle atteinte nerveuse, en particulier si la douleur augmente lorsque l’on penche la tête en arrière

- si la douleur se prolonge dans le bras, il faudra réaliser des tests orthopédiques et neurologiques ; ces tests rechercheront en particulier des signes de myélopathie (souffrance de la moelle épinière) qui est un indice de gravité

- ces tests seront répétés à chaque visite afin de suivre l’évolution de traitement ; des examens complémentaires (IRM surtout) doivent être prescrits lorsqu’il existe une atteinte nerveuse

- si l’atteinte nerveuse est sévère (douleur paroxystique, paralysie de certains muscles), le patient devra être immédiatement référé à un orthopédiste

- si il n’y a pas d’amélioration des symptômes en quatre semaines de traitement, il ne faut pas insister.

Commentaires

  1. Annie le février 15, 2013 à 9:03 a dit :

    Dette névralgie peut vraiment être soigné via la chiropractie ? Très souvent, on m’a conseillé d’aller chez le kiné, concernant la chiropractie, je n’ai pas encore osé franchir le pas !

    • Annie, le chiropracteur est l’une des personnes les plus qualifiées qui soit pour ce problème.
      En général l’analyse radio permet de déterminer la cause du problème et ses techniques uniques permettent de corriger cette cause pour restaurer un équilibre vertébral.

      Laissez moi vous poser la question suivante: est-il plus sensé d’aller consulter pour un problème de colonne vertébrale une personne ayant étudié pendant 6 ans la colonne vertébrale et le système nerveux, ou quelqu’un ayant étudié 3 ans les articulations et les muscles ?
      Le kiné est un merveilleux professionnel dans de nombreuses occasions, mais à mon avis le problème dont vous souffrez sera beaucoup mieux pris en charge par un chiropracteur.

      • Fger le août 7, 2013 à 6:51 a dit :

        Bonjour en fait seule la machine à traction cervicales de mon kiné est en mesure de supprimer mes douleurs du bras (arthrose cervico-brachiale )et cela pendantplusieurs mopis, sans aucun médicament ni autre chose

        • Bonjour, vous avez raison, les tractions cervicales peuvent avoir d’excellents résultats. Cependant, si cette technique fonctionne très bien sur vous, elle peut ne pas être suffisante sur d’autres personnes. Les ajustements chiropratiques montrent également de très bons résultats.

      • Matt le mai 16, 2014 à 7:33 a dit :

        Bonjour je me permet de répondre à votre question, depuis le mois de décembre suite à une séance de musculation, j’ai senti une douleur à l’épaule, je pensé à une épicondylite, mais mon médecin généraliste et un ostéopathe m’ont confirmé que non, j’ai décidé alors de passé une radio qui n’a rien donné, mon ostéopathe m’a parlé de compression du nerf cubital au niveau du bras gauche, puis je suis allé faire un EMG, la neurologue m’a confirmé que je n’avais absolument aucune compression au niveau du poignet, du coude et qu’il fallait vérifier les cervicales, avec un IRM, chose que j’ai faites, l’IRM a montré que je n’avais aucune hernie cervical, mais un petit pincement, je suis allé voir un chiropracteur, première séance, qui m’a vachement soulagé, j’y suis retourné hier, puis aujourd’hui quelques courbatures, mais la douleur n’a rien à voir à avant, le chiro m’a confirmé la reprise de la musculation dans 15 jours, voilà.

  2. Anne le août 15, 2013 à 12:10 a dit :

    j’ai ce problème là depuis plus d’un an.
    j’ai fait de la mésothérapie pendant un certain temps et ensuite des séances de kiné.
    Mais à chaque séance de kiné, je faisais un malaise quand ma kiné me faisait des massages au niveau du cou. On a donc décidé, avec mon médecin traitant, d’arrêter les séances de kiné.
    Je me retrouve avec un léger torticolis quotidien et des crises douloureuses dans le bras de temps en temps.
    Depuis hier, j’ai une douleur lancinante dans le bras qui me fait pleurer (nuit pas terrible). Je porte une minerve un peu tous les jours, mais ça ne fait pas grand chose…

    Bref, mon médecin traitant me dit qu’il n’y a rien à faire à part prendre des cachets en cas de crise… ça ne me console pas !
    Quoi faire… ?

    • Bonjour Anne,

      Des traitements pour soulager la névralgie cervico-brachiale existent et peuvent avoir d’excellents résultats. Il est bien sûr difficile de poser un diagnostic à distance car chaque cas est différent. Il faudrait tout d’abord déterminer la cause de votre douleur : la névralgie est-elle due à de l’arthrose ? est-elle due à une hernie discale ? etc… C’est en cherchant la cause exacte de la douleur que nous pouvons la traiter et avoir de bons résultats. Le kiné travaille sur les muscles, le chiropracteur travaille sur les articulations. Il n’utilise donc pas les même techniques et les résultats ne sont donc pas les mêmes.
      Ne désespérez pas, il peut encore y avoir des solutions.

      N’hésitez pas à consulter un chiropracteur, il saura vous guider.

      Voici le lien permettant de trouver un chiropracteur dans votre région

      http://www.chiropratique.org/annuaire.php

  3. Sandrine le août 21, 2013 à 8:30 a dit :

    Bonjour une douleur derriere la tete et dans lomoplate avec faiblesse du bras vous connaissez

    • Bonjour Sandrine, vos symptômes me sont familiers, j’ai déjà eu l’occasion de prendre en charge de personnes décrivant les mêmes symptômes que vous. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il s’agisse de la même pathologie. Depuis quand avez-vous cette douleur ? Comment les symptômes sont-ils apparus ? Avez-vous des maux de tête associés ? Avez vous des sensations de picotements ou de fourmillement dans le bras? Toutes ces questions et bien d’autres seraient utiles afin d’affiner le diagnostic de même qu’un examen clinique.

  4. vaginay le octobre 6, 2013 à 11:23 a dit :

    bonjour
    je souffre depuis 2ans de migraines fortes depuis deux ans avec un traitement sous piqures dapres mon dernier scanner de 2008 pas de hernie discale mais une protrusion ostheophytique en c6c7 posterieure faisant légèrement saillie dans le canal medulaire associe aux etages c5c6c6c7 a une petite prostrusion discale sous ligamentaire bombante vers lespace arachnoidien sans compression medullaire je repasse un scaner cette semaine estce un rapport avec mes migraine si violente jai tres mal dans le cou le bras et les doigts je suis sous cortisone des que jarrete le mal revientquoi faire je ne sais plus merci pour vos temoignages

    • rom4yers le novembre 15, 2013 à 10:44 a dit :

      Bonjour,

      Les douleurs cervicales et les migraines sont très souvent liées. Dans votre cas, le fait que vous ayez des protrusions incite à penser qu’il y a un lien. En effet, les mouvements de votre cou vont être diminués et des tensions vont s’installer et vont avoir tendance à augmenter les migraines.
      Il est également probable que vous ayez une névralgie cervico-brachiale par rapport aux symptômes que vous avez décrit (douleur de cou et irradiation dans les doigts)
      Vous pouvez consulter un chiropracteur, vous pourrez trouver le plus proche de chez vous dans l’annuaire de l’association française de chiropratique.

      Cordialement

      Marie-Astrid Albert DC

  5. angelica le novembre 4, 2013 à 1:07 a dit :

    ‘j’ai etait opéré au niveau de c4 c5 c5 c6 avec pose de protheses et deux ans après rebellote toutes douleurs sont revenu a l’identiques voir même pire par moment je ne sais plus quoi faire
    j’ai a peine 30ans

  6. Odile le novembre 9, 2013 à 9:50 a dit :

    Bonjour,

    Depuis un mois de souffre de névralgie cervico brachiale. Les traitements de mon généraliste ne m’ont pas soulagé. J’ai été obligée de tout arrêter car mes intestins ne les supportaient plus. Mon kiné qui est aussi ostéopathe m’a un peu soulagé. je n’ai plus les sensations de décharge électrique dans le bras droit. C’est plutôt comme un genre « mâchure ». Ce qui m’inquiète en ce moment, c’est au niveau de la main ; je n’arrive plus à plier le pouce. certains gestes du quotidien sont difficiles à exécuter : l’écriture, me brosser les dents, peler les légumes… si vous pouvez m’éclairer sur ces symptômes. Merci

    • rom4yers le novembre 15, 2013 à 10:36 a dit :

      Bonjour Odile,

      En décortiquant le nom de cette pathologie on peut mieux la comprendre: névralgie signifie que le nerf est touché, cervico: au niveau de cervicales; brachiale: qui irradie dans le bras.

      En fait c’est au niveau des vertèbres de votre cou que le nerf est pincé. pour soigner cette pathologie, il faut mobiliser et débloquer les vertèbres cervicales afin de décoincer le nerf.
      En effet le nerf a plusieurs fonctions: motrice c’est à dire qu’il vous permet de faire des mouvements et d’avoir de la force dans le bras, et sensitive c’est à dire qu’il transfert les sensations de toucher, de pincer etc.. Si le nerf est pincé une ou plusieurs fonctions peuvent être altérées.

      Dans votre cas c’est la fonction motrice qui vous pose problème puisque vous n’arrivez plus à plier le pouce. Il est fort probable que ça soit la racine C6 qui soit touchée c’est à dire qu’il y ai un blocage au niveau C5-C6 ou C6-C7 ( C5= cervicale numéro 5, C6= cervicale numéro 6 etc..)

      Parfois même après avoir décoincé le nerf, il faut un certain temps pour que celui-ci retrouve ses fonctions.

      j’espère vous avoir éclairé, n’hésitez pas si vous avez d’autres questions

      Marie-Astrid Albert DC

  7. carette le novembre 26, 2013 à 1:01 a dit :

    Bonjour je souffre d une nevralgie cervico brchiale du bras gauche – ai fait seance osteopathie une 1 ere fois , au bout d un certain temps ca allait mieux. J ai repris le tricot et me revoila dans la meme situation . Je n ai plus de decnharige dans le bras mais j ai tres mal la journee , la nuit impossible de me coucher sur les 2 cotes et aussi sur le dos. Douleurs aussi . Je voumdrais savoir si ma derniere seance d osteopathie va me faire du buen et combien de temps devrais je attendre pour une amelioration? Vela fait une semaine que ma seance a ete faite . Merci

  8. Valérie le décembre 9, 2013 à 2:46 a dit :

    BBonjour, les névralgies sont malheureusement pour moi des douleurs régulières : aux divers points d’articulations, entre autre cheville, mais aussi dentaires et cervico-brachiale … Sauf que là, la douleur dure depuis plus de 2 mois … Je vais aller consulter un nouveau médecin (déménagement) et en plus des décontractants musculaires qui m’étaient prescrits avant, j’étais, par période courte, sous anxiolitiques … Pensez-vous tous ces symptômes peuvent être liés réellement à des tensions psychologiques également ? L’ostéopathe que je suis allée voir en est persuadé …

  9. damien le décembre 17, 2013 à 1:01 a dit :

    Bonjour

    Voilà ce qu’il m’arrive!
    Cela fait depuis le moi de septembre que j’ai une douleur entre les omoplates, quand je penche la tête en avant ,ou la penche en arriére ou que je la tourne à guache ou droite je ressense une douleur au niveau des cervical entre les 2 omoplates qui irradie dans l’épaule et tout le bras droit!
    hier matin en serrant mon fils dans mes bras je suis resté bloqué un moment et la douleur est revenu!
    quand je vous écris la douleur se trouve dans le derriére du bras droit et parfois je ressens comme si mon ptit doigt de la main droite est insensible!
    au moi d’octobre j’avais passé une radio et voici le bilan:
    effacement de la lordose physiologiqueavec aspect de raide de la colonne cervical
    pincement débutante des disque C5C6 et C6 C7
    conclusion:
    discarthrose cervical débutante enC5C6 et C6C7 associé a une raideur rachidienne
    Est-il possible que j’ai une hernies a ces cervical?si oui l’aurait-il vu à la radio?
    qu’en pensez-vous merci
    en tou cas c’est un peu handicapant surtout pour conduire et tout le temps génant dans le bras droit!
    merci de vos réponses

  10. fournier alain le décembre 30, 2013 à 8:13 a dit :

    oBonjour. Voilà environ un mois, que je « paies » une névralgie cervico-bracale. 1 scéance d’étiopathe, 3 scéances d’ostéopathe, associant anti-inflammatoire « cartrex 1/j »,+ « tramodol 2/j », rien n’y fait à l’engourdissement du petit doigt bras gauche, et douleur dans l’homoplate gauche la nuit après 5 heures de sommeil sous somnifères. Cette douleur m’est apparu après un fort bêchage de jardin. Radios ont été prises, décelant de l’arthrose en d1-c67-c6. L’osthéopathe a essayé « d’ouvrir », pour le moment quelques petits changements. Ma douleur est surtout très vive, et irradiente quand je projète ma tête en arrière avec légère rotation gauche. Cette douleur se trouve dans l’homoplate.
    Je suis traité pour le diabète à raison de 2 comprimés/jour « stagid 700″ depuis environ 6 mois. Je vais passer un scanner le 7 janvier, pour avoir plus finement le désordre de mon rachis cervical. J’ai stoppé les anti-inflammatoires depuis deux jours ( à ce sujet est ce que des stéroidiens sont supérieurs au Cartrex). Voilà mon cas, j’ai 68 ans

  11. Kerisit Nicole le janvier 27, 2014 à 5:01 a dit :

    Bonjour, depuis 2 ans , je souffrais très ponctuellement et légèrement de mon arthrose cervicale. Depuis quelques mois, cela c’est accéléré, d’abord la nuit, déclenchant des maux de tête assez violents et depuis 2 mois, une douleur au bas du cou gauche, comme un pincement, lorsque ne tourne la tête mais pas de douleur dans le bras. Douleur pas très violente mais récurrente, qui finit toujours pas me donner des maux de tête. Mon médecin me dit que c’est une névralgie, que cela passera… Les,anti-inflammatoires ne me calment pas, seuls les triplans sont efficaces. J’essaie de les minimiser mais rares deviennent les jours ou j’oublie ma tête !!!!
    Dois je consulter un rhumatologue ? Mon médecin ne m’en parle pas, mon Ostheopate non plus…
    Merci de votre aide…

    • Kerisit Nicole le janvier 27, 2014 à 5:04 a dit :

      Je me suis trompée, la douleur est en haut du cou, je suppose juste au début des cervicales…

    • Bonjour,

      Il serait effectivement intéressant que vous puissiez consulter un rhumatologue afin d’avoir un avis d’un spécialiste.

      Si vous désirez l’avis d’un autre spécialiste en thérapie manuelle vous pouvez également consulter un chiropracteur. Il vous dira si votre pathologie relève de son champ de compétence

  12. bonsoir moi aussi g un début d’arthrose et souffrance radiculaire chronique C6 C7 et C8 droite prédominant en C8 sans signe de dégénérance axonale
    mal a la nuque ,dos vertige douleurs au bras comme a l’épaule et aux mains et articulation c angoissant y a til un remede ???
    JE FAIS DE LA KYNé depuis 4 jours je dois en faire 12 pensez vous que sa va m aidez a ne plus avoir ses symtomes merçi aux lecteurs

    • Bonjour

      La kinésithérapie est très efficace pour les douleurs musculaires et son objectif est essentiellement la rééducation. Dans votre cas c’est le squelette et donc les articulations qui sont touchées et cela se répercute sur vos nerfs.

      Un complément chiropratique à la kiné vous sera fort bénéfique puisque le chiropracteur agit plus en profondeur. Il va travailler sur les articulations et va agir sur la cause du symptôme.

  13. sandrinee le février 11, 2014 à 12:12 a dit :

    moi j’ai apparemenT une névralgie cervicale depuis 2 ans, j’ai éait hospialisée 15 jous par mon neurologue avec tous les examens possibles. rien appart un canal c7 un peu étroiT; mon géneraliste ne semble pas me croire e beaucoup me disent que c’es dans la tete

    • Bonjour,

      Il se peut également que vous ayez des douleurs type névralgie cervico brachiale (NCB) mais que ce ne soit pas réellement une NCB.
      Cela arrive parfois que le diagnostic soit mal posé au départ.

      Vous pouvez demander l’avis d’un chiropracteur, en vous examinant il pourra vous confirmer ou non le diagnostic et évidemment vous soulager si le problème relève de ses compétences.

      Vous pouvez consulter la liste de chiropracteurs proche de chez vous sur http://www.chiropraxie.com/portfolio/ou-trouver/

      Si vous avez des questions n’hésitez pas à me téléphoner au 01 47 12 00 08

      Cordialement

      Marie-Astrid Albert DC

  14. ledour le février 27, 2014 à 12:26 a dit :

    <Bonjour, j'ai été opérée en avril dernier d'une hernie en C5-C6 et j'ai un canal étroit (idem hernie en L4-L5 et canal lombaire étroit mais là pas d'opération). Depuis l'opération je vis un enfer douleurs cervicales trapézes épaules bras (névralgie cervico-brachiale des deux bras) des scéances et des scéances de kiné, ostéo, mésothérapie, anti-infmamatoires, accupunter, bras en écharpe bref rien ni personne ne peut me soigner ! En désespoir de cause je remets ma minerve et là ça me soulage un peu ! que faire je n'ai que 50 ans et depuis 2 ans je vis un enfer surtout depuis mon opération (j'avais un nerf coincé à droite).
    Merci de vos conseils.

  15. ludivine le mars 7, 2014 à 7:21 a dit :

    bonjour, je souffre depuis quelque de fourmillement de la main droite apres quelque semaine la douleur c’est accentuer dans le bras droit pi l »epaule puis la nuque apres avoir ete voir mon medecin traitant il ma dit que c t le camal carpien apres il ma dit que c t une tendinite de l’epaule apres 5 jour de souffrance nuit et jour et avec mon boulot je sui retourner voir mon medecin traitant il ma dit ke pour lui c t une NCB et kil ne pouvai rien faire pour mwa il ma donc envoyer en urgence voir un rhumatologue a lopital ki lui pense bien a la NCB il ma donner un ttt par cortisone.
    Le ttt ma soulager et la a peine 2mois apres les 1er crise violente tous les douleurs sont de retour la douleur par de la nuque descent a l’exterieur du bras droit pi fini dans la main avec des fourmillement dans les 4 premiers doigt qui peuvent durée des heure donc la mon medecin traitan ma represcris mon ttt a la cortisone mai cela ne fonctionne plu la douleur et de + en + intense un IRM seulement dans 1 mwa g un manque de sensibilisation dans le bras que pui je faire pour me soulager g ke 28 ans et je sui aide soignante en EPHAD
    Merci

    • Bonjour,

      D’après la description que vous m’en fait il s’agit bien d’une NCB. Le traitement à la cortisone permet de soulager la douleur mais ne traite pas la cause. En chiropractie nous traitons les NCB grâce aux manipulations et aux mobilisations. Nous avons de très bons résultats. N’attendez pas que la douleur s’installe car plus elle est présente depuis longtemps plus elle est difficile à faire partir.

  16. propice le mars 15, 2014 à 10:44 a dit :

    Bnjour je souffre de douleur muscuaire et articulaire au niveau du cou depuis quelques années maintenant, c une sorte de torticolie a repetition, j’ai aussi des difficultes a me concentre comme auparavant et ma capacite intellectuelle a baissee depuis lors…..on a fait tous les tests possible dans mon pays mais les médecins n’ont rien trouves. Ma mère avec qui je vis est tellement sceptique, qu’elle ne veut plus poursuivre les examens. Aidez moi a savoir ce que j’ai s’il vous plaît. Cette douleur me fais mal depuis deux maintenant, et je me suis reconnue dans la description de certains symptômes…mais malheureusement je ne souffre pas de hernie.

    • Bonjour,

      Il semble difficile de déterminer le diagnostic sans vous avoir examiné mais les névralgies cervico-brachiale ne sont pas uniquement dues aux hernies discales mais si c’est l’une des causes les plus fréquentes.
      Dans quel pays vivez vous ? Avez vous déjà consulté un chiropracteur ? Parfois quand la médecine traditionnelle ne répond pas à vos questions il peut être intéressant de tester autre chose, d’avoir l’avis d’un autre spécialiste…

      Cordialement

      Marie-Astrid Albert, DC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Suivez-Nous

Qui sommes-nous?

Marie-Astrid Albert, Chiropracteur, j'exerce en Cabinet 3 Bis, avenue Jean-Baptiste Clément 92100 BOULOGNE BILLANCOURT ou directement chez vous, à domicile si vous avez des difficultés pour vous déplacer.

Important : Je peux tout à fait intervenir chez vous en toute Urgence.

Marie-Astrid Albert - Tous droits réservés